Les trois singes sages

Les 3 types d’élèves qui NE DOIVENT PAS prendre de cours de soutien scolaire en maths

Par contre, si vous n’en faites pas partie, le jeu en vaut peut être la chandelle…

En tant que prof particulier de maths, il me serait facile de dire que tous les élèves peuvent bénéficier de soutien scolaire et en retirer une importante plus-value.

Ce qui m’empêche de le dire c’est simplement que c’est faux!

Il me semble essentiel que les élèves et les professeurs ne perdent pas leur temps et que les parents ne perdent pas leur argent si un bénéfice important n’est pas attendu en retour.

Voilà les trois profils d’élèves pour lesquels l’investissement du soutien scolaire ne sera pas assez bénéfique.

Ceux qui ont tout compris… et qui le savent !

Certaines personnes refusent d’évoluer.
D’une manière consciente ou inconsciente elles pensent qu’elles n’ont rien de plus à apprendre.

Certaines de ces personnes ont en partie raison. Elles ont le niveau demandé à ce stade de leur scolarité. Leur état d’esprit sera certes contre-productif sur le plus long terme mais il est possible qu’elles n’aient pas grand-chose à apprendre pour le moment.

D’autres ont par contre tort à tous les niveaux.
Elles se voilent la face autant sur leurs capacités actuelles que sur leur marge de progression. Elles surestiment les premières tout en sous-estimant la seconde.
Une aide extérieure pourrait être la bienvenue mais, sans volonté réelle de progresser, il n’y a aucun intérêt à demander de l’aide.

Si vous pensez ne rien avoir à apprendre, ne prenez pas de cours de soutien scolaire en maths.

Ceux pour qui les maths n’ont pas plus d’importance que ça.

Notre temps, nos ressources, notre énergie n’existent qu’en quantité limité. Nous avons donc des choix à faire et des priorités à définir.

Il est vital d’insérer dans ses priorités principales des domaines qui vous font évoluer.
Mais si les maths n’en font pas partie ce n’est pas grave !
Vous pouvez faire le choix de ne pas chercher à progresser en maths tant que c’est pour développer une autre compétence. Dans ce cas-là, n’asséchez pas vos précieuses ressources pour ce qui ne compte pas beaucoup pour vous.

Si les maths ne sont pas une de vos priorités, ne prenez pas de cours de soutien scolaire en maths.

Ceux qui sont de mauvaise foi.

Troisième et dernière catégorie d’élève pas fait pour le soutien scolaire : celui dont la parole n’est pas fiable.

S’il ment aux autres c’est embêtant. Ses relations sociales sont faussées et risquent de rapidement péricliter. Si, par contre, il commence à croire à ses propres mensonges c’est là que ça devient grave car le plus gros conflit est désormais avec lui même.

« Je suis mauvais » (difficile de le nier dans certains cas) « mais ce n’est pas ma faute ! »
Certains élèves ont une fâcheuse tendance à rejeter leur responsabilité sur les autres. Souvent cela s’estompe avec la maturité. Mais dans certains cas cette tendance les suit malheureusement à l’âge adulte.
Pour éviter ce problème aucun prof de maths ne pourra aider l’élève à rectifier sa mauvaise approche psychologique et il faudra vous tourner vers d’autres types de professionnels.

Si vous mentez à vous-même et/ou aux autres à propos de vos compétences, ne prenez pas de cours de soutien scolaire en maths.

Vous ne faites pas partie de ces catégories ?

Allez voir ma proposition de service et s'il me reste des places...

Vous pouvez partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *